ostensible


ostensible

ostensible [ ɔstɑ̃sibl ] adj.
• 1739; du lat. ostensus, p. p. de ostendere « montrer »
1Vx Qui peut être montré publiquement sans inconvénient.
2(1801) Littér. Qui est fait sans se cacher ou avec l'intention d'être remarqué. apparent, ouvert, patent, visible. Attitude, démarche ostensible. Préférence ostensible. Charité ostensible. ostentatoire. « les faits publics et ostensibles » (Sainte-Beuve).
⊗ CONTR. Caché, 1. discret, furtif, 1. secret.

ostensible adjectif (latin ostensum, de ostendere, montrer) Que l'on ne cache pas, qui est fait avec l'intention d'être vu : Une démarche ostensible.ostensible (synonymes) adjectif (latin ostensum, de ostendere, montrer) Que l'on ne cache pas, qui est fait avec l'intention...
Synonymes :
- net
Contraires :
- caché

ostensible
adj. Qu'on laisse voir à dessein. Mépris ostensible.

⇒OSTENSIBLE, adj.
Vieilli ou littér.
A. —Que l'on peut voir, constater. Synon. évident, manifeste, visible. Le caractère ostensible de qqc. Nous vantons l'opulence toujours ostensible et nous taisons la misère que tant de causes cachent et dissimulent (SENANCOUR, Rêveries, 1799, p.159). J'ai longtemps ignoré ce passage (...): Ce fut un accident dont la trace est visible, Qui soudain, de caché, le rendit ostensible (DUMAS père, Alchimiste, 1839, IV, 3, p.269):
1. L'action économique et sociale tient désormais une large place dans les préoccupations gouvernementales. Or, c'est le secteur dans lequel l'action des groupes [de pression] est la plus ostensible et, sans aucun doute, aussi la plus efficace.
MEYNAUD, Groupes pression Fr., 1958, p.350.
B. —1. Que l'on ne cherche pas à cacher; que l'on montre, que l'on manifeste ouvertement; que l'on fait connaître. Plaisir, mécontentement, répulsion ostensible; décision ostensible; liens, rapports ostensibles (avec qqn); la raison ostensible de qqc.; faire qqc. de manière ostensible. Quelques traits ostensibles de bienveillance lui avaient valu parmi nous une petite popularité (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.212). Les mouvements politiques, ou idéologiques, inspirés par Hegel, se réunissent tous dans l'abandon ostensible de la vertu (CAMUS, Homme rév., 1951, p.181).
P. ext. [P. oppos. à réel] Apparent. Un facteur complique l'analyse: l'écart éventuel entre le motif ostensible du refus de la confiance et sa cause réelle (MEYNAUD, Groupes pression Fr., 1958, p.313).
2. En partic. [En parlant d'un acte pol. ou diplom.] Qui peut être montré, officiel, public. Influence, intervention, pression ostensible. Dans mes deux lettres de créance, l'une ostensible, l'autre confidentielle, Marie-Caroline m'explique sa pensée (CHATEAUBR., Mém., t.4, 1848, p.224). Qu'avons-nous vu?... les traités ostensibles minés par des traités secrets (JAURÈS, Eur. incert., 1914, p.413):
2. Cette duplicité foncière de la fonction —qui se traduisait souvent par la remise au diplomate de deux jeux d'instructions, l'un ostensible et l'autre secret —un homme en restera le théoricien symbolique: Nicolas Machiavel.
CHAZELLE, Diplom., 1962, p.19.
Lettre ostensible. Lettre ouverte:
3. Au Roi Victor-Emmanuel. (...) Avant que le Pape eût pris sa fatale détermination, l'homme du monde catholique qui lui est le plus dévoué par son serment écrivit à Rome, d'ici, une lettre en latin ostensible au Saint-Père, dans laquelle on lui faisait toucher au doigt tout le mal qu'il allait faire...
J. DE MAISTRE, Corresp., 1805, p.346.
C. —Synon. de ostentatoire. Après l'avoir déterminé à prendre un habit moins ostensible, nous causâmes familièrement, et je ne fus pas long-tems à m'apercevoir que mon jeune parent n'était point guéri de sa présomption (JOUY, Hermite, t.2, 1812, p.182). [La] phraséologie partout ostensible et affichée [de Guez de Balzac] (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.2, 1842, p.45).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1739 «qui peut être montré, qui est fait pour être montré» (VOLTAIRE, Corresp., éd. Th. Besterman, i. 2, p.44). Dér. sav. du supin ostensum, var. de ostentum, de ostendere proprement «tendre en avant» d'où «montrer»; suff. -ible. Cf. le lat. médiév. ostensibilis «qui paraît» ca 1300 ds LATHAM. Ostensible a éliminé ostensif. Fréq. abs. littér.:51. Bbg. QUEM. DDL t.12.

ostensible [ɔstɑ̃sibl] adj.
ÉTYM. 1739, Voltaire, in D. D. L.; du rad. du lat. ostensum, var. de ostentum, supin de ostendere « montrer », et -ible; a éliminé ostensif.
1 Vx. Qui peut être montré sans inconvénient. || Lettre ostensible (Académie).
1 Quoique le pape n'ait fait aucune réponse ostensible, craignant d'irriter l'Assemblée et de lui faire précipiter la réunion d'Avignon (…)
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, IV.
2 (1801). Littér. ou style soutenu. Qui est fait sans se cacher ou avec l'intention d'être remarqué de tout le monde ( Apparent, ouvert, patent, visible). || Attitude, démarche ostensible. || Charité ostensible. Ostentatoire. || D'une manière ostensible. Ostensiblement.
2 Et si, pour les faits publics et ostensibles, il y a tant d'obscurité, qu'est-ce donc quand il s'agit des causes qui sont cachées ?
Sainte-Beuve, Correspondance, 12, 11 sept. 1823.
CONTR. Caché, discret, furtif, secret, subreptice.
DÉR. Ostensiblement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ostensible — I adjective able to be seen, apparent, appearing, assumable, assumed, avowed, believable, claimed, clear, colorable, conjecturable, credible, deceiving, deceptive, declared, deluding, delusional, delusive, delusory, discernible, evident, explicit …   Law dictionary

  • ostensible — ostensible, ostensive Ostensible means ‘apparent but not necessarily real’ or ‘professed’: • Despite their ostensible commitment to revolution, they played an ambivalent and ultimately counter revolutionary role E. Acton, 1992. It is often used… …   Modern English usage

  • Ostensible — Os*ten si*ble ([o^]s*t[e^]n s[i^]*b l), a. [From L. ostensus, p. p. of ostendere to show, prop., to stretch out before; fr. prefix obs (old form of ob ) + tendere to stretch. See {Tend}.] [1913 Webster] 1. Capable of being shown; proper or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ostensible — ‘Manifiesto o patente’: «Dolores, con ostensible indiferencia, tararea» (Gambaro Malasangre [Arg. 1982]). No debe confundirse con ostentoso (‘llamativo por su suntuosidad o aparatosidad’; → ostentoso) …   Diccionario panhispánico de dudas

  • ostensible — 1762, from Fr. ostensible, from L. ostensus, pp. of ostendere to show, from ob in front of + tendere to stretch (see TENET (Cf. tenet)) …   Etymology dictionary

  • ostensible — adjetivo 1. (antepuesto / pospuesto) Uso/registro: elevado. Que se nota o se percibe con sólo observarlo superficialmente: Su amargura resultaba ostensible, aunque intentaba ocultarla …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • ostensible — *apparent, seeming, illusory Analogous words: specious, *plausible, colorable: pretended, assumed, affected, simulated, feigned (see ASSUME) …   New Dictionary of Synonyms

  • ostensible — [adj] alleged, supposed apparent, avowed, colorable, demonstrative, exhibited, illusive, illusory, likely, manifest, notable, outward, plausible, pretended, professed, purported, quasi, seeming, semblant, so called*, specious, superficial;… …   New thesaurus

  • ostensible — (Del lat. ostendĕre, mostrar). 1. adj. Que puede manifestarse o mostrarse. 2. Claro, manifiesto, patente …   Diccionario de la lengua española

  • ostensible — ► ADJECTIVE ▪ apparently true, but not necessarily so. DERIVATIVES ostensibly adverb. ORIGIN Latin ostensibilis, from ostendere stretch out to view …   English terms dictionary